Masterclass de musique irlandaise pendant le festival


Fiche d’inscription

A noter que : Pas de nouvelle adhésion à contracter si vous êtes déjà membre d’une association adhérente Famdta


Vous n'avez pas installé le plugin PDF !

Masterclass de musique irlandaise pendant le festival

Avec

Jean Banwarth Tony Canton Jérémie Mignotte Evelyne Pourrat Jacques Tribuiani

Projet pédagogique Historique de la musique irlandaise L’Irlande a une très forte tradition. La musique, la langue gaélique et la danse sont très présentes dans la vie quotidienne des irlandais. En 1366, les anglais tentèrent de supprimer les coutumes, la langue, la danse et la musique irlandaise de façon à imposer leur suprématie. Ils mirent en place des mesures de répressions, mais le très fort nationalisme des Irlandais permit de maintenir la pratique en secret. Même les Penal Laws du XVIIème siècle visant à supprimer l’utilisation de la langue gaélique et des coutumes ancestrales n’eurent pas raison de la culture irlandaise. A la fin du XVIIème siècle, la danse et la musique étaient les principales formes d’amusement dans les campagnes. Les crossroads dancings (danses organisées aux carrefours des routes) étaient des éléments importants de la vie sociale du monde rural. En hiver ou lorsque les conditions climatiques ne le permettaient pas, les musiciens investissaient cuisines et étables. Ces rassemblements étaient très mal vus par le clergé qui les condamnait et les traitait de lieux de débauches. Cela mena indirectement à l’instauration par la Gaelic League du premier Ceili en 1897. Ainsi les Ceilis étaient réglementés et de bienséance. Ceci permit aux gens de se réunir dans les maisons sans être soumis à de nouvelles surveillances. Dans les années 1930 et 1940, lors de la période d’émigration et de misère, il y eu un manque d’enthousiasme pour les fêtes et l’amusement général. Ainsi les jeunes désertèrent les squares et la musique traditionnelle pour les Ballrooms of Romance. Au début des années 60, des groupes comme les Dubliners, Clancy Brothers ou Seabn O’Riada donnèrent un nouvel élan à la musique irlandaise.

Public visé Le stage de musique irlandaise s’adresse aux non débutant adultes et adolescents, avec 4 ans de pratique instrumentale minimum. Les instruments concernés sont le violon, la guitare, le bouzouki, les flûtes (traversières, flûtes à bec...) et tout type d’instrument pour le master class de musique collective.

Jean BANWARTH prendra en charge les guitaristes et bouzoukistes, Tony CANTON les violonistes, Jérémie MIGNOTTE, les stagiaires inscrits en musique d’ensemble, Evelyne POURRAT les chanteurs, Jacques TRIBUIANI les flûtistes

Répertoire abordé Le répertoire se composera de deux titres issus du répertoire Irlandais. Les classes d’instrument travailleront les mêmes thèmes afin de laisser la possibilité de les jouer ensemble en fin de journée.

Contenu de l’apprentissage Guitare Bouzouki (10 stagiaires maximum) Le stage s’adresse à des musiciens non débutants dans la pratique de leur instrument et désirant découvrir ou approfondir l’accompagnement (et le jeu en soliste pour les guitaristes) en musique traditionnelle irlandaise. Ne pas oublier de préciser l’instrument et l’accordage utilisé lors de l’inscription. Objectifs du stage Selon la demande, le stage pourra porter sur un ou plusieurs des points suivants : • Apprentissage théorique et pratique de la constitution et de l’utilisation des accords • Etude des structures d’accords, des cadences, des rythmes rencontrés en musique irlandaise • Elaboration de lignes de basse pour accompagner le jeu en accords • Jeu mélodique avec approche de l’ornementation Pour les guitaristes (accordages utilisés : E-A-D-G-B-E et D-A-D-G-A-D) • Jeu en finger picking (reels, jigs, hornpipes ou slow airs) Pour les joueurs de bouzouki (accordage utilisé : G-D-A-E) • Jeu mélodique accompagné (doubles cordes)

Mater class de musique d’ensemble (20 stagiaires maximum) Public concerné Tout instrumentiste ayant à son actif quelques années de pratique, désireux d’intégrer un mini-orchestre encadré et dirigé par un intervenant professionnel. Descriptif : Une large part du stage sera consacrée à l’apprentissage du morceau transmis de manière orale, l’autre à l’élaboration de son arrangement et à son exécution. Contenu • chant du morceau, percussions corporelles • travail de l’écoute des autres membres du groupe • notion de groove collectif, travail au métronome • recherche et exécution des structures des morceaux • mariage des timbres dans le groupe en fonction des instruments : bois, cuivres, cordes, lames… • rôles des instruments : mélodiques, rythmiques, harmoniques… • notions d’improvisation • énergie, tempo, respirations, nuances et contrastes Matériel nécessaire : instrument(s), enregistreur (zoom, MD, K7…), papier musique, crayon… L’animateur encadrera et accompagnera les stagiaires à la flûte, à la guitare et aux percussions.

Violon, Flûte, Chant (10 stagiaires maximum) Public concerné Violon et flûte : Le Master Class s’adresse à des musiciens non débutants dans la pratique de leur instrument et désirant découvrir ou approfondir le style et la technique de la musique irlandaise. Chant : Le stage s’adresse à tous ceux qui souhaitent découvrir ou retrouver le plaisir de chanter en groupe. Pas de connaissance de solfège demandé. Descriptif Une large part du stage sera consacrée à l’apprentissage du morceau transmis de manière orale. Contenu Travail de l’ornementation, respiration, phrasé, technique... Travail d’oreille et de lecture... Variation thématique, polyphonie Initiation à l’improvisation Matériel nécessaire : instrument(s), enregistreur (zoom, MD, K7…), crayon, pupitre…

Présentation des intervenants Ces cinq musiciens professionnels ont acquis par leur expérience et leur formation, les compétences et la maturité nécessaire à l’enseignement. Jean BANWARTH Guitare, bouzouki Jean Banwarth commence l’étude de la guitare à 17 ans, en s’intéressant au folksong américain de Woody Guthrie. Il passe rapidement à la musique de bal folk avec le groupe HDCG qui construit son répertoire en puisant dans les traditions québécoise et irlandaise. Il se spécialisera dans la musique dite "celtique" en arrivant à Grenoble (en 1986) où il sera l’un des cofondateurs du groupe CEOL (1990). C’est à cette occasion qu’il découvre le bouzouki irlandais qui deviendra son principal instrument. Il sera également présent lors de la formation du groupe "DJAL" en 1993. Il y apportera son expérience de la musique irlandaise tout en intégrant une section rythmique plus moderne (avec la basse de Claude Schirrer et l’accordéon diatonique de Stéphane Milleret). Parallèlement, il développe une approche plus intimiste de l’accompagnement en duo avec le flûtiste Sylvain Barou (Festival de Cornouaille) ainsi que des techniques de guitare irlandaise solo (fingerpicking accordage DADGAD). Depuis plusieurs années, ses recherches s’orientent également vers l’enseignement, avec la rédaction d’une méthode sur l’accompagnement de la musique irlandaise à la guitare et l’animation de stages de guitare et de bouzouki. Discographie sélective Dédale (Face cachée, 2002), Frères de Sac (Bag brothers, 2002), Ceol (The last order, 1999 ; Leprechaun crossing, 1993), Norbert Pignol (Silence, 1999) Bibliographie Jean BANWART "Accompagner la musique traditionnelle à la guitare"

Tony CANTON Violoniste / Compositeur / Arrangeur 40 ans Après de longues années d’études, il devient à 20 ans ce voyageur errant, violon sur le dos, ce Siegfried à la recherche d’aventures frissonnantes. De la chanson à la world musique en passant par le jazz, la danse, le spectacle de rue, il violonise avec passion dans les salles chauffées d’ici et d’ailleurs.

Musicien professionnel depuis 1989 Tournées nationales et internationales, sur scène et dans les airs, avec Tonynara, Pain d’Epices, Gabriel Yacoub, Transe Express, Cap au nord, Toss, La Talvera… Il aime mettre son violon en danger et en situation extraordinaire, ainsi, il saisit l’opportunité de goûter à de nombreuses saveurs musicales. Musique du monde : Tonynara, Pain d’Epices, Mahogany, Toss, La Talvera… Danse contemporaine : Denis Plassard, Maguy Marin… Drame musical : Evangéline. Jazz et musiques improvisées : La compagnie du facteur soudain… Musique pour enfants : Mégamôme Spectacle de rue : Transe Express, Lâcher de violon… Chanson française : Gérard Morel, Philippe Forcioli, Cap au nord, Nada Mas… Composition : Tonynara, Pain d’Epices, Les Alchimistes…

Il a sillonné la France et joué sur les petites et grandes scènes (scènes nationales, centres culturels…), festivals (Brest 96, Escales de Saint-Nazaire, festival des Racines du Monde, festival international de Confolens, Hortensias, Awaranda, Féeries…). Il a joué à l’étranger : Pakistan, Portugal, Irlande, Allemagne, Italie, Suisse, Belgique… Musicien de studio Plus de 40 albums, dont : Philippe Forcioli, Tonynara, Ilyes, Gérard Morel, Mégamôme, Pain d’Epices, Best of musiques celtiques, Saint-Patrick Spirit, Zip Code 2025, Olivier Lataste, Flying Spoons, Jacques Dangoin, Norbert Pignol, Orchestre de poche, Ralf Hartmann, Orchestre Lyon Région, Orchestre OFJ… Enseignant Il anime des stages d’une dizaine d’élèves depuis 10 ans à Coucy Combelouvière. Stage « orienté » sur les musiques traditionnelles. Il enseigne également en cours particuliers.

Jérémie MIGNOTTE Musicien, flûtiste, compositeur et arrangeur Né en 1973, il apprend la flûte traversière à l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne (69) où il y obtient une médaille d’or (DEM) en 1995. Musicien de Jazz, il est l’un des rares flûtistes à développer une approche stylistique de son instrument dans ce domaine musical. Il donne alors de nombreux concerts en France et en Europe notamment avec le groupe FREE SONS SEXTET de 1993 à 1998 avec qui il enregistre deux albums dont un live. Il pratique simultanément les musiques actuelles (Pop Rock, Acid Jazz, Musiques Electroniques…) particulièrement au sein du groupe MO’JAZZ BEATS, plus de 200 concerts dans les festivals Européens de 1996 à 1999 et deux albums enregistrés également. Il s’intéresse ensuite aux musiques du monde, choisit un nouvel instrument de facture artisanale en bois (lutherie Chris ABELL : www.abellflute.com) et travaille autour des musiques traditionnelles en y apportant sa touche personnelle de part sa formation Jazzistique. Il enregistre ainsi cinq nouveaux albums avec les groupes DJAL et VACH’INTON (.g), notamment au sein du label grenoblois MUSTRADEM, avec lesquels il effectue de nombreuses tournées françaises et européennes. Il travaille aussi avec Jean BLANCHARD, Norbert PIGNOL et Gérard PIERRON entre autres, compose et enregistre pour divers albums en tant qu’invité, et participe à différentes musiques de spectacles pour la danse contemporaine (l’Album Compagnie, ABC Danse…), le théâtre (Cie Made in Theatre, Les Brigands de la Plume, Cie LaHorsDe…), le cirque (A. Gruss) et les musiques pour enfant (Editions Fuzeau). A partir de 2007/08, soucieux de toujours avancer musicalement, il commence presque simultanément l’étude de la derbouka et de la guitare (accordage DADGAD) et se forme aux techniques du home studio. Il crée aussi deux nouvelles formations : un duo avec Jean Banwarth (guitare, bouzouki) autour de la musique irlandaise, et le trio "LesDoigtsdeCarmen" avec Thomas Restoin et Diego Meymarian, vaste répertoire de musiques à danser d’Europe et d’ailleurs... Egalement pédagogue, il enseigne longtemps la flûte traversière dans plusieurs écoles de musique de la région Rhône-Alpes (1993/2000) avant d’animer aujourd’hui de nombreux stages et Master-Class sur son instrument mais également d’improvisation et de musique d’ensemble (depuis 2000).

.

Jacques TRIBUIANI Cistre, Flûte Irlandaise en bois, Tin Whistle / Compositeur / Arrangeur 37 ans Fondateur, guitariste, chanteur et flûtiste du groupe Ardagh (musique irlandaise), professeur de tin whistle et de flûte traditionnelle irlandaise, il participe à la programmation de plusieurs festivals (Grain de Celte, Roches Celtiques), et assimile en parallèle les techniques du bouzouki irlandais. Au cours de plusieurs voyages initiatiques en Irlande, il écume les pubs pour s’imprégner de la magie des « sessions ». La migration vers le cistre lui permet de découvrir de nouvelles couleurs qu’il expérimente dans les formations Pain d’Epices et Toss. Scène Festival Noz Ar Vilin (Plouezec), Festival Danse avec le loup (Corbeyrier, Suisse), Festival Musiques sur la Ville (Châlon en Champagne), Festival Roches Celtiques (Rochetaillée), Festival du film d’animation (Annecy), Festival Celtadore (Clermont Ferrand), Festival des Cinq Continents (Martigny, Suisse), Festival de la Salindrenque (Lasalle), Festival Celtatitude (Saint André de Boëge), Le Bal du 22 (Lyon), L’Esplanade, Théâtre Copeau (Saint Etienne), L’Allegro (Miribel), Journées du Patrimoine (Château Thierry), Nuit du Troisième Millénaire (Saint Etienne)… Discographie Argagh, Pain d’Epices.

Déroulement de la Masterclass

Durée Les partitions seront fournies en amont afin que chaque élève puisse préparer le répertoire. Le stage se déroulera sur une journée.

Déroulement détaillé de la journée Jour 1 10h 13h : Mise en route et travail préparatoire pour l’interprétation des 2 morceaux. 15h 18h : Perfectionnement et assimilation du travail du matin. Mis en commun du travail de chaque classe. . BULLETIN D’INSCRIPTION A UNE MASTER CLASS MUSIQUES TRADITIONNELLES ORGANISÉE PAR LA FAMDT Ardèche LE SAMEDI 22 MAI 2010 à CHOMERAC 07

A retourner à FAMDT Ardèche Chemin de Mazolan 07000 Veyras

NOM : ___________________ PRÉNOM : ____________________

ADRESSE : _______________________________________________


CONTACT(S) :_____________________________________________


JE M’INSCRIS À LA MASTER CLASS (Rayer les choix inutiles, un seul choix possible)

- CHANT avec Evelyne POURRAT - VIOLON IRLANDAIS avec Tony CANTON - FLÛTE IRLANDAISE avec Jacques TRIBUIANI - GUITARE/BOUZOUKI avec Jean BANWARTH - MUSIQUE D’ENSEMBLE avec Jeremy MIGNOTTE

J’ai bien noté que je dois être adhérent de la FAMDTA pour participer gratuitement à cette Master Class. Je certifie donc être adhérent par l’association ___________________________________ ou je joins la cotisation individuelle de 5 Euros à mon inscription.

Fait à ______________________, le _______________________ Signature :

Word - 32.5 ko